14

La surjeteuse Success Lucie – Infos et avis

INTRODUCTION

Aujourd’hui, nous n’allons pas parler machine à coudre mais surjeteuse !

En effet, vous êtes nombreux à me questionner sur le sujet : quel modèle choisir ? quelles fonctions sont indispensables ? Est-ce réellement utile pour la création de sacs et accessoires ? etc…

Et bien oui, c’est utile ! J’utilise une surjeteuse dans 90% de mes projets car les sacs ne dérogent pas au besoin du surfilage et de finitions propres et nettes !

Bien évidemment, on ne surfile pas les matières telles que le cuir, le simili cuir ou encore le tissu enduit. Mais, si comme moi vous adorez mixer les matières, la surjeteuse devient indispensable.

Pourquoi ? Tout simplement parce que la plupart des tissus utilisés dans la confection : le lin, le jacquard, la toile de jute, la toile nattée ou encore le coton des doublures, ont tous des bords qui s’effilochent. Et, si vous ne surfilez pas les bords de ces tissus, vos finitions seront instables et ne tiendront pas dans le temps. Et en plus, il faut bien se l’avouer, des bords qui s’effilochent c’est moche !

Donc oui, la surjeteuse fait partie de mon quotidien de créatrice de sacs et accessoires !

Aujourd’hui, je vais donc vous présenter ma surjeteuse, que j’ai eu la chance de découvrir grâce à Coudreetbroder.com :

La Success Lucie distribuée par Baby Lock

test surjeteuse

LE CAHIER DES CHARGES

Possédant une surjeteuse depuis maintenant quelques années, mon cahier des charges pour l’acquisition d’une nouvelle surjeteuse était très précis ! Je savais exactement quelles fonctionnalités de mon ancien modèle étaient indispensables mais aussi celles manquantes. Idéalement, je souhaitais :

  • Budget entre 500 et 600 Euros = surjeteuse de milieu de gamme,
  • Une surjeteuse 2,3,4 fils qui propose des points de surjet à 2,3 ou 4 fils, le flatlock et le roulotté,
  • l’entrainement différentiel pour les tissus très fins ou extensibles,
  • un couteau désactivable ou rétractable,
  • un bras libre,
  • un bac de récupération des déchets,
  • Et, et, et… le clou du spectacle, la cerise sur le gâteau, le pompon sur la Garonne : la tension automatique des fils (ceux et celles qui comme moi n’avaient pas cette fonctionnalité jusqu’à aujourd’hui me comprendront ! Ahhh les longues et interminables heures à tenter de régler la tension de chaque fil en vain 👿 ou comment balancer sa surjeteuse par la fenêtre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ???!!!!

J’aurais pu ajouter l’enfilage automatique des fils par air pulsé mais là, on n’est plus sur du milieu de gamme ! Comptez minimum 1000 Euros pour une telle surjeteuse ! Or, j’avais vraiment envie de vous montrer un produit qualitatif mais à un prix raisonnable…

Je me suis donc tournée vers mon meilleur conseiller en machines (à coudre, à broder, à surjeter, etc…), j’ai nommé Coudreetbroder.com, et nous avons étudié ensemble la question. Quelle surjeteuse est capable de répondre à ce cahier des charges tout en étant à un tarif raisonnable ? Non non je ne cèderais pas sur la fonction « tension des fils automatique, je veux absolument l’essayer 😆 ) !!! ».

Après étude de plusieurs machines, nous nous sommes mis d’accord sur la Success Lucie, distribuée par la référence en matière de surjeteuse, Baby Lock. Avec tension automatique des fils s’il vous plait, YOUPIIII !!!!

Je vous en dis plus…

FONCTIONS COMPLETES ET ACCESSOIRES DE LA SUCCESS LUCIE

Voici une liste des principales caractéristiques de la surjeteuse :

  • Surjet à 2-3-4 fils. 
  • Pression automatique du pied presseur
  • Pieds de biche à enclenchement direct
  • Enfilage simplifié des boucleurs
  • Système d’ajustement de tension automatique des fils
  • Largeur de point overlock aiguille de gauche 5 à 7 mm
  • Largeur de point overlock aiguille de droite 3 à 5 mm
  • Longueur de point de 1 à 5 mm
  • Proportion d’entraînement différentiel 1:0.6 – 1:2
  • Point ourlet rouleauté et point surjeté (Ourlet roulotté intégré donc pas besoin de changer le pied presseur et la plaque)
  • Puissance 120 W
  • 2 éclairages LED
  • Bras libre
  • Coque d’habillage avec aspect mat
  • Espace de travail de 10 cm entre le pied de biche et le bras de la machine
  • Dimensions 29,3 x 41,2 x 35,4 cm sans emballage
  • Vitesse:1100 points par minute
  • Poids 7,5 kg sans emballage

 

  • Egalement inclus dans l’emballage :
    • Boite de rangement pour les accessoires,
    • Ensemble d’aiguilles
    • Enfile-aiguille
    • Housse de protection
    • Tournevis
    • Capuchon pour petites bobines
    • Filets
    • Graisseur
    • Couteau supplémentaire
    • Convertisseur 2 fils
    • Pincette
    • Manuel d’utilisation en français
La surjeteuse Success Lucie possède donc toutes les caractéristiques que l’on peut attendre d’une machine milieu de gamme et plus encore avec sa tension automatique des fils !
Pourquoi j’insiste autant sur la tension automatique des fils ? Je possédais auparavant une surjeteuse, milieu de gamme également, mais qui ne proposait pas cette fonction. Très sincèrement, vous n’imaginez pas le nombre d’heures passées (et de crises de nerf) à essayer de régler la tension de chaque fil et cela pour une matière ou un point. Ben oui, il faut de nouveau régler la tension de chaque fil lorsque l’on change de point ou de matière, Grrrrrr !
J’en étais même arrivée à n’utiliser plus qu’un seul point de ma surjeteuse, le surjet 4 fils. Je ne vous raconte pas la consommation de fil pour des tissus où un surjet 3 fils aurait suffit 😉
Bref, tout cela pour vous dire que la tension automatique des fils c’est juste une tuerie ! Vous sélectionnez le point souhaité à l’aide du bouton sélecteur de point et la machine règle automatiquement, toute seule, la tension de tous les fils ! Si si je vous assure, vrai de vrai ! Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le pied et c’est parti ! Un pur régal !

 

Les seuls réglages que vous devrez éventuellement faire sont :
  • la pression du pied de biche en fonction de votre tissu
  • le différentiel si le tissu est élastique ou très fin (pour éviter qu’il ne gondole ou ne fronce)
  • la longueur de point en fonction du rendu que vous souhaitez
  • et la largeur de coupe

 

Je vous ai préparé une petite vidéo dans laquelle je vous présente la Success Lucie plus en détail : emplacements et fonctions des différents boutons de réglage ainsi que les accessoires fournis. 

 

PRISE EN MAIN

La Success Lucie est une surjeteuse très simple à prendre en main grâce à son enfilage simplifié et ses tensions automatiques. Elle donnera pleinement satisfaction aux couturières qui recherchent une machine fiable et simple à utiliser.

ENFILAGE DE LA MACHINE

Grâce à son enfilage simplifié et notamment l’aide à l’enfilage du boucleur inférieur, vous ne mettrez pas plus de 5 minutes à enfiler intégralement votre machine. Bon peut-être 10 minutes les 2 ou 3 premières fois puis à peine 5 minutes ensuite 😀

Attention, petite coquille dans le manuel d’utilisation pour l’enfilage de l’aiguille gauche. Les photos sont les mêmes que pour l’enfilage de l’aiguille droite mais en suivant les instructions manuscrites, on comprend très vite ! 

Si vous n’êtes pas sûr de vous ou que vous ne comprenez pas bien les étapes de l’enfilage, regardez la vidéo que j’ai réalisée pour vous. Je vous montre en détail et fil par fil comment enfiler votre surjeteuse :

LES DIFFERENTS POINTS DE SURJET DE LA SUCCESS LUCIE

La Success Lucie étant une surjeteuse 2-3-4 fils, vous aurez donc un large choix de points :

LE SURJET 2 FILS

Le surjet 2 fils est utilisé pour surfiler. Il ressemble au point zig-zag d’une machine à coudre. Ce point ne vous permettra pas d’assembler deux tissus ensemble. Il peut également convenir pour des coutures flatlock ou des ourlets invisibles.

Le surjet 2 fils large conviendra aux tissus traditionnels tandis que le surjet 2 fils étroit conviendra mieux aux tissus légers.

Attention ! N’oubliez pas d’installer le convertisseur pour réaliser des points à 2 fils !

Personnellement, je n’utilise jamais le surjet 2 fils pour les finitions de mes tissus qui s’effilochent. Je lui préfère très largement le 3 fils que je trouve beaucoup plus efficace et robuste. Par contre, le 2 fils conviendra parfaitement pour le flatlock.

LE SURJET 3 FILS

Large ou étroit, le surjet 3 fils est le point le plus utilisé pour le surfilage de tous les tissus afin d’obtenir des finitions parfaites. Il vous permettra de couper et surfiler les bords des tissus qui ont tendance à s’effilocher. Il peut également convenir pour les ourlets.

Le surjet 3 fils utilise 3 fils et 1 aiguille. C’est le surjet que j’utilise le plus pour le surfilage des tissus de mes sacs : lin, jacquard, toile de jute, coton…

LE SURJET 4 FILS

Le surjet à 4 fils permet de couper, surfiler et assembler 2 pièces de tissus afin d’obtenir une finition très professionnelle sur tout type de tissus. Il est principalement utilisé pour les tissus extensibles (jersey, lycra, strech…) mais il peut parfaitement être utilisé pour d’autres tissus.

En retirant le couteau rétractable, vous pourrez également réaliser de beaux ourlets invisibles.

LE FLATLOCK

Le flatlock (ou couture plate) permet de coudre 2 tissus bord à bord ou de réaliser un point décoratif. Sur l’envers du tissu, la couture sera plate et sur l’endroit elle formera une sorte d' »échelle ». C’est une finition que l’on retrouve souvent dans l’industrie textile sur les ourlets des tee-shirts, les culottes, les maillots de bain, etc…

Il peut être utilisé à 2 ou 3 fils.

Vous pouvez également utiliser ce point pour réaliser un ourlet invisible.

LE ROULOTTÉ

Le roulotté permet d’obtenir une finition professionnelle, décorative et pratiquement invisible sur le bord des tissus fins et légers. C’est une finition que l’on retrouve très souvent sur les foulards.

La différence entre le roulotté à 2 fils ou 3 fils est que le rendu sera différent sur l’envers et l’endroit du tissu pour le 3 fils alors qu’il sera quasi similaire pour le 2 fils.

J’ai réalisé une vidéo afin de vous montrer les différents points de surjet réalisables avec la Success Lucie et les réglages nécessaires. Regardez plutôt :

 

CONCLUSION

La surjeteuse Success Lucie est une surjeteuse milieu de gamme, très facile à prendre en main grâce à son enfilage simplifié. Elle sera parfaite aussi bien pour les débutants que pour les plus aguerris.

La Success Lucie réalise un large panel de points de surjet avec précision. Les points sont parfaits pour des finitions très professionnelles.

Ce qui fait la différence entre ce modèle et tout autre de la même gamme de prix est indéniablement la tension automatique des fils ! Cette fonction rend les réglages ultra faciles et rapides. Je suis passée de presque 1h de temps de réglage à même pas 5 minutes, un pur bonheur !

Finies les longues heures à régler les différentes tensions des fils, place uniquement à la couture 100% plaisir !

Si vous aussi vous souhaitez acquérir la surjeteuse Success Lucie, je vous conseille vivement le spécialiste Coudreetbroder.com. Avec eux, c’est l’assurance d’un service et d’un suivi de qualité !

Et vous savez quoi ? Ils vous proposent actuellement une offre très spéciale ! La surjeteuse Success Lucie au tarif exceptionnel de 539€ au lieu de 599€ + un Lot de 4 bobines Madeira AEROLOCK pour surjeteuse haut de gamme offert !

Pour en profiter, rendez-vous sur le site Coudreetbroder.com 😀 

↓↓↓

surjeteuse baby lock

 

14 Commentaires

  • Répondre
    Fabienne Rotty
    13/02/2021 at 13 h 48 min

    Bonjour, j’ai cette surjeteuse depuis 18 mois et j’ai beaucoup de mal à la régler, la notice ne parle pas du tout du réglage. C’est pourquoi j’envisage de m’en séparer.

    • Répondre
      JANE EMILIE BLOG
      13/02/2021 at 13 h 50 min

      Bonjour Fabienne,

      Normalement vous n’avez quasi aucun réglage à effectuer sauf pour les tissus extensibles ou très fins. Si vous avez besoin de conseils je suis là…

  • Répondre
    Marti
    08/02/2021 at 14 h 20 min

    Bonjour, je suis absolument fan de votre travail et je viens de recevoir en cadeau la success Lucie. Pour le fil vert, le premier, dans votre vidéo je ne vois pas dans votre video où est le boucleur dans lequel vous passez le fil. J’ai reçu la surjeteuse sans notice française donc très compliqué 😅, et dernière question, lorsque tout les fils sont passé, comment ce forme la chaînette car j’ai tout passé et essayé et là aucuns points 😔😔😔. Merci beaucoup.

    • Répondre
      JANE EMILIE BLOG
      08/02/2021 at 14 h 24 min

      Bonjour,

      Si la chaînette ne se forme pas c’est que les fils doivent être mal enfilés…
      Pour le fil vert, c’est très simple, il vous suffit, vous passez dans les encoches avec les points verts puis vous remontez vers le boucleur dont le petit schéma est sur l’intérieur du capot

      • Répondre
        Marti
        08/02/2021 at 15 h 23 min

        Merci beaucoup pour votre réponse, est il possible de m’envoyer une photo du boucleur car même avec le dessin sur le capot je ne comprends pas 😔😅

        • Répondre
          JANE EMILIE BLOG
          08/02/2021 at 15 h 25 min

          Je suis désolée mais je peux envoyer de photo ici…

          • Marti
            08/02/2021 at 17 h 07 min

            Je ne sais pas si il est possible pour vous de m’envoyer juste la photo par mail? amelie622@hotmail.com

            Merciiii infiniment

          • JANE EMILIE BLOG
            08/02/2021 at 17 h 34 min

            Je vous envoie ça 😉

  • Répondre
    violeta
    15/01/2021 at 16 h 59 min

    Bonjour!
    Comment trouvez vous le bruit de cette machine? Je sais que en general les surjeteuses sont bruyantes, mais il y a des differences selon les modeles. Je suis a la recherche de ma premier surjeteuse et le réglage automatique des points c’est top. Merci d’avoir partagé ça 🙂

    • Répondre
      JANE EMILIE BLOG
      15/01/2021 at 17 h 48 min

      Bonsoir,
      Je ne vais pas vous dire qu’elle est silencieuse, cela reste une surjeteuse 😅
      Mais pour ma part, cela ne me perturbe pas…
      Belle soirée

  • Répondre
    Aminata
    08/12/2020 at 5 h 25 min

    Bonjour,
    Je suis a la recherche d’une surjeteuse depuis un moment et je dois dire que celle la me paraît super. Du coup je l’ai mise sur ma liste de ma selection des surjeteuses et j’hésite encore.
    Vous utilisez cette machine depuis combien de temps? Vous avez cousu quoi comme projets que je puisse me faire une idée plus précise de ses capacités et faire mon choix final pour Noël 😀
    En tout merci pour votre retours et votre article.

    • Répondre
      JANE EMILIE BLOG
      08/12/2020 at 6 h 37 min

      Bonjour,
      Je ne possède pas cette surjeteuse depuis longtemps.
      Je l’utilise principalement pour surjeter les tissus de mes créations de sacs et accessoires mais je l’ai également testé sur des tissus très fins ainsi que du jersey.
      Belle journée

      • Répondre
        Marti
        15/02/2021 at 16 h 38 min

        Bonjour, j’ai une petite question concernant les aiguilles pour la surjeteuse, voilà 2 fois que je casse mon aiguilles gauche en courant du jersey simplement en passant l’épaisseur d’une couture l’une sur l’autre. Le bout de mon aiguille casse net. Savez vous d’où peut venir le problème ? Et quelle aiguilles me conseillé vous. Merci beaucoup

        • Répondre
          JANE EMILIE BLOG
          15/02/2021 at 18 h 52 min

          Bonjour,

          C’est étrange… je n’ai jamais eu ce problème… il faut utiliser les aiguilles fournies avec la machine. Avez vous vérifié que vous n’avez pas abîmé la plaque à aiguille lorsque vous avez cassé l’aiguille la 1ère fois ?

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :