13

Quel matériel pour coudre des sacs ?

Je reçois de plus en plus de demandes sur le matériel nécessaire pour coudre des sacs et accessoires.

Plutôt que de répondre individuellement comme je le fais à chaque fois😅, j’ai décidé de prendre le temps d’écrire un article complet sur le sujet !

Vous découvrirez donc dans cet article, tout le matériel indispensable (selon moi hein) pour coudre des sacs et accessoires.

J’ai réparti le matériel dans différents onglets selon leurs fonctions.

Vous trouverez également les références du matériel que j’utilise quotidiennement dans mon atelier. Attention, les références indiquées ne sont pas forcément les meilleures pour tout le monde. Ce sont juste celles qui m’ont convaincues et avec lesquelles j’aime travailler !

Pour les mauvaises langues (parce qu’hélas il y en a toujours 😥), je précise que les références indiquées ne sont absolument pas sponsorisées ! Aucun lien n’est affilié et je ne touche aucune commission pour ces liens ! Encore une fois, il s’agit juste du matériel avec lequel j’aime travailler ! 

Allez, je vous laisse sans plus attendre découvrir le matériel recommandé pour coudre des sacs et accessoires !

Bonne lecture ! 

Pour mesurer et tracer

Lorsque vous achetez un patron de couture, la 1ère étape est de matérialiser les gabarits du patron, c’est-à-dire toutes les pièces qui le composent. Que ce soit un patron en taille réelle, un plan de coupe à reporter directement sur les tissus ou un patron papier, voici le matériel que j’utilise pour « matérialiser » les gabarits du patron et les reporter sur mes tissus :

Inutile d’investir dans ces 3 règles pour débuter, la 1ère suffira amplement dans un premier temps !

Non indispensable mais bien utile : Pour maintenir vos gabarits « papier » bien en place sur vos tissus, il existe de petits poids à placer dessus. Poids à maintenir MINI rose vif (coudreetbroder.com)


Pour découper et couper

La règle fondamentale en matière de matériel de découpe est de ne jamais utiliser les mêmes ciseaux pour du papier ou pour des tissus ! Il vous faudra donc 2 paires de ciseaux bien distinctes pour découper les patrons « papier » et vos tissus.


Pour assembler les matières

Avant de coudre les différentes pièces de patron ensemble, vous aurez besoin de quelques accessoires indispensables pour les assembler et les maintenir en place. Selon les matières, voici les accessoires que j’utilise :

Pour assembler les matières « tissées », légères à moyennes :

N’utilisez surtout pas d’épingles sur les matières telles que le simili cuir, le cuir, les tissus enduits ou cirés car elles vont laisser des marques sur la matière (petits trous).

Pour assembler les matières plus lourdes (suédine, liège, etc…), les tissus entoilés, les matières « plastiques » (simili cuir, tissus enduits ou cirés) et le cuir :

  • Des pinces clip pour ne pas marquer les matières : Lot de 100 pinces clip pour couture | Deco Cuir
  • Du ruban adhésif double face : je l’utilise beaucoup pour assembler les zips, fabriquer  les anses et bandoulières et pour certaines pièces de simili cuir et cuir. 

Attention, les machines à coudre et leurs aiguilles détestent le ruban adhésif ! Il faut donc veiller à utiliser un ruban de petite largeur de manière à le placer dans la marge de couture et non sur la ligne de couture ! Voici la référence de celui que j’utilise : Ruban adhésif double face – Long 50 mètres – Largeur 3mm | Deco Cuir

  • Le Washi Tape ou Masking tape : il est parfait pour maintenir une pièce de tissu sur une autre temporairement ! A retrouver dans n’importe quelle boutique de loisirs créatifs ou en supermarché.

La machine à coudre

Il existe un nombre incalculable de machines à coudre, il est donc bien souvent difficile de faire son choix 😅

Je ne vais pas ici vous détailler tous les critères importants de sélection d’une machine à coudre. D’une part car les critères divergent selon les personnes et leurs besoins et d’autre part car ce n’est pas le sujet du jour !

Mais, si vous souhaitez coudre des sacs avec beaucoup d’épaisseurs, je vous conseille d’investir directement dans une machine dont la puissance vous le permettra ! 

J’ai testé plusieurs machines depuis mes débuts et je vais donc vous livrer mon choix par gamme de prix. Attention, je ne parle ici que de machines domestiques et électroniques car elles sont les plus faciles à prendre en main, à utiliser et les plus abordables en terme de prix.

1/ Si je débute et que mon budget est serré : La Brother FS40

J’ai débuté avec cette machine à coudre et je peux vous dire que j’en ai réalisé des cousettes avec elle !!! Elle est ultra facile à prendre en main et vous pourrez déjà vous faire plaisir avec de beaux projets. Seul bémol, vous risquez comme moi de vous sentir limité au bout d’un certain temps si vous souhaitez coudre des épaisseurs.

Elle est affichée au prix de 345 € mais elle est très régulièrement en promotion à 189,99 € sur le site de La Redoute Machine à coudre électronique fs40s blanc Brother | La Redoute

2/ Pour un budget moyen et un peu plus de performances : La Elna eXpérience 520S

On monte un peu en gamme avec cette machine qui allie performance, robustesse, simplicité d’utilisation et offre un ensemble de fonctions essentielles à un prix « raisonnable ». Si vous souhaitez en savoir plus sur cette MAC, j’ai réalisé un test complet ici : TEST DE LA ELNA EXPERIENCE 520S ⋆ Jane Emilie – Créatrice & Blogueuse Couture.

Il semblerait cependant que la marque ait renouvelé ses modèles de la gamme eXpérience. Il vous sera peut-être donc plus difficile de trouver la 520S… N’hésitez pas à vous rapprocher du spécialiste CoudreetBroder.com pour leur demander l’équivalent actuel de la marque. 

3/ Pour un budget confortable et de hautes performances : La PFAFF Ambition 620

Polyvalence, design, robustesse, puissance, ergonomie, intuitivité et simplicité d’utilisation, cette MAC a tout bon !

J’ai eu la chance de la découvrir pour un test et depuis, je ne m’en sépare plus ! Je l’adore ! Je couds absolument tout avec : vêtements, accessoires, sacs, déco, etc…

Grâce au système IDT de PFAFF (double entrainement intégré), je couds les épaisseurs de mes sacs les doigts dans le nez 🤩

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette MAC, j’ai réalisé un test complet ici : PFAFF AMBITION 620 – LE TEST COMPLET ⋆ Jane Emilie – Créatrice & Blogueuse Couture

Retrouvez ce petit bijou chez Coudre et Broder au prix actuel de 989,00 € : Machine à Coudre PFAFF Ambition 620 | Coudre & Broder (coudreetbroder.com)


Les pieds de biche

Outre le pied de biche standard de votre machine à coudre, d’autres pieds s’avèreront bien utiles pour la couture de sacs et accessoires.

Votre machine à coudre n’étant probablement pas la même que la mienne, je vais vous indiquer le type de pieds nécessaires et non la référence des miens.

Mes indispensables :

1/ Le pied Spécial fermeture éclair : généralement inclus dans l’achat de la machine à coudre, ce pied est un indispensable pour coudre avec précision et facilité tout projet comportant une ou plusieurs fermetures éclairs.

2/ Le pied téflon : Le revêtement antiadhérent permet au pied de glisser parfaitement sur les matières à la surface « plastique » telles que le simili cuir, les tissus enduits et cirés. Fini le « sur place » !

3/ Le pied rouleaux : idéal pour les matières épaisses comme le cuir ou le denim, les rouleaux vont travailler conjointement avec les griffes d’entrainement pour entrainer la matière de façon régulière. 

4/ Le pied pour surpiqûres ou bordures étroites : idéal pour des surpiqûres parfaitement droites et parallèles aux bords. Il suffit de placer son rebord métallique sur le bord à surpiquer et se laisser guider !

Si votre machine ne possède pas le double entrainement intégré, je vous conseille d’investir dans un pied double entrainement. Vous verrez réellement la différence lors de la couture d’épaisseurs ou de matières récalcitrantes !


Les aiguilles machine

Les 2 critères essentiels pour le choix des aiguilles de votre MAC sont : des aiguilles de qualité et adaptées à la matière que vous cousez.

Vous n’utiliserez pas la même aiguille pour assembler 2 pièces de coton ou 2 pièces de simili cuir !

Concernant le simili cuir, le sujet de l’aiguille ouvre toujours à débat ! En effet, certains vous diront d’utiliser une aiguille spéciale cuir 90 ou 100 selon l’épaisseur du simili et d’autres vous diront SURTOUT PAS !!! Il en va de même pour le liège.

Petit rappel : l’aiguille spéciale cuir possède une pointe triangulaire très tranchante permettant de pénétrer facilement les matières non tissées comme le cuir ou le suede. Or, comme vous le savez, le simili cuir n’est pas une peau. L’endroit de la matière est constitué de PVC et l’envers est tissé. La pointe tranchante de l’aiguille cuir risque donc de casser le fil du tissage de l’envers du simili !

Si j’ai longtemps utilisé des aiguilles cuir pour coudre le simili, je ne les réserve aujourd’hui plus qu’au cuir.

Je vous conseillerais donc d’utiliser :

  • Une aiguille Jean 90 ou 100 selon l’épaisseur à travailler. Sa pointe très fine et pointue va pénétrer plus facilement dans les matières lourdes à tissages serrés sans casser le fil de trame, et sa tige renforcée minimisera les risques de casse de l’aiguille.
  • A défaut, vous pouvez également utiliser une aiguille universelle 90 ou 100 selon l’épaisseur à travailler.

Voici un petit tableau des aiguilles que je recommande en fonction des matières les plus utilisées pour les sacs et accessoires :

matériel de couture

Après avoir testé un bon nombre d’aiguilles de marques différentes, je dois avouer que mon cœur balance aujourd’hui davantage pour la marque Schmetz. Voici mon trousseau indispensable d’aiguilles :

  • 10 aiguilles universelles Schmetz 130/705H comprenant un assortiment des tailles 70, 80, 90 et 100
  • 5 aiguilles Cuir Schmetz 130/705H,LL comprenant un assortiment des tailles 80, 90 et 100
  • 5 aiguilles Jeans Schmetz 130/705H-J comprenant un assortiment des tailles 90 et 100

Le fil

Préférez un fil de qualité, de préférence en polyester. J’insiste sur le mot QUALITE car c’est un point fondamental si vous ne voulez pas voir des points sauter ou votre fil casser ! Misez donc sur des maisons reconnues pour leurs fils, ce n’est pas le choix qui manque !

J’utilise principalement le fil pour tout coudre Gütermann 100% polyester et parfois, pour certaines surpiqûres, le fil à coudre extra-fort Gutermann 100% polyester également. Ils sont d’excellente qualité !


Pour aplatir les coutures

Si j’ai longtemps utilisé la technique de l’ongle du doigt pour aplatir mes coutures 😅, je me suis quand même à un moment décidée à investir dans un mini fer à repasser.

J’ai tout d’abord essayé le bien connu mini fer à repasser de chez Prym puis j’ai testé l’Easy Press mini de chez Cricut. J’ai tout de suite été conquise par l’Easy Press mini ! Petite et ergonomique, elle se faufile partout ! La température est réglable sur 3 niveaux et le temps de chauffe ultra rapide.

Petit plus, il s’agit d’une presse, je peux donc floquer de petits motifs de flex sur de petits accessoires ou des zones de sac qui seraient compliquées d’atteindre avec un fer classique !


Les entoilages

Des entoilages et renforts dépendent la bonne tenue de votre sac ! Il est donc important de vous équiper de quelques entoilages et renforts de base. Il en existe une multitude, difficile donc de s’y retrouver et de faire un choix ! Voici ceux que j’utilise pour la création de mes sacs :

1/ Entoilages thermocollants :

⇒ Entoilages légers :

⇒ Entoilages moyens :

2/ Entoilages non thermocollants :

  • Le Style-Vil de chez Vlieseline ou la mousse sur résille. Tous deux sont des entoilages volumineux à coudre avec un cœur de mousse, emprisonné entre 2 fines couches de résille. Personnellement, je trouve le Style-Vil plus agréable à travailler mais son tarif est beaucoup plus élevé :

Quoi qu’il en soit, l’un ou l’autre confèrera à votre projet une tenue parfaite sans l’alourdir et sans effet « carton ». Ils sont également top pour réaliser des pochettes ou étuis pour objets fragiles (housse de tablette, de PC, de lunettes, etc…). Je les utilise également pour le matelassage.

L’utilisation des entoilages est quelque chose de très personnel. Certaines personnes ne supportent pas l’effet « carton » des entoilages non tissés quand d’autres n’apprécient pas de travailler les mousses.

Je vous conseille donc tout d’abord d’en essayer quelques-uns et de voir avec lesquels vous êtes le plus à l’aise et quel rendu vous satisfait le plus…

3/ Le Bundfix ou perfobande :

Il s’agit d’une bande thermocollante destinée à la base pour le renfort des ceintures mais elle s’avère parfaite pour la confection et le renfort des anses et bandoulières de sacs. Si vous ne connaissez pas cet entoilage et souhaitez découvrir son utilité, j’ai réalisé un petit tuto rapide pour la confection de anses ici

Il est disponible en 2 tailles pour des anses et bandoulières de 2,5 à 3 cm de large : Perfobande thermocollant – Thermocollant (lamerceriedescreateurs.fr)

Et pour thermocoller mes entoilages en un temps record et avec une adhérence parfaite, j’utilise l’Easy Press 2 de Cricut. L’acquisition de ce petit bijou a été une véritable révolution dans mon atelier !

Elle me permet de multiples choses : repasser mes tissus, thermocoller mes entoilages, personnaliser mes créations avec des motifs de flex ou encore la sublimation avec l’Infusible Ink Cricut. Une merveille !

Si vous voulez en savoir plus sur l’Easy Press, j’ai réalisé un article avec démonstrations vidéo sur le blog ici.

Vous pouvez trouver ce petit bijou chez Creativ’ Découpe : CRICUT EASYPRESS GRAND FORMAT – Presse et repassage | Creativ’ Découpe (creativ-decoupe.com)

cricut easy press 2


Pour poser des accessoires

Pour réaliser des sacs, vous aurez obligatoirement besoin d’outils vous permettant de poser des rivets, des pressions, des œillets, etc

Si votre budget le permet, je vous conseille d’investir directement dans une presse d’établi manuelle plutôt que plusieurs pinces et accessoires. Elle vous permettra de poser tous ces accessoires sans effort, sans « loupés », de manière propre, précise et pérenne !

Pour poser mes accessoires de sac, j’ai choisi la presse d’établi N3 de chez Déco Cuir. Si vous voulez en savoir plus sur cette presse, j’ai réalisé un article accompagné de plusieurs vidéos de démonstration ici.

Les avantages :

  • Un seul outil pour beaucoup de fonctions.
  • Qualité et robustesse : Matériel professionnel fabriqué en Italie.
  • Pose parfaite de tous les accessoires, résultat au top !
  • Nul besoin d’une force herculéenne, il suffit de faire tourner la poignée vers la droite pour faire descendre le piston et exercer un serrage parfait. Le bonheur !

Les inconvénients :

  • Son prix, plus élevé que les pinces manuelles.
  • Ne permet pas la pose de pressions en résine.

Si votre budget ne le permet pas, 3 alternatives s’offrent à vous :

1/ Acheter des kits de pose près à l’emploi :

Ils comprennent par exemple quelques rivets et un petit jeu de pose à utiliser avec un marteau. J’en ai utilisé plus d’une fois mais le résultat ne me plaisait pas. Une fois sur 3, mes rivets étaient déformés au niveau de la calotte (pas très esthétique hein !) et mes œillets refusaient de s’emboiter malgré mon acharnement sur le marteau, bref j’en ai vite eu marre !

2/ La pince Vario de chez Prym :

Elle permet de poser des œillets, des rivets, des boutons de jeans ou encore des boutons pression : Pince vario – Bouton pression-Oeillet (lamerceriedescreateurs.fr).

Les avantages :

  • Un seul outil pour beaucoup de fonctions.
  • Possibilité de poser des pressions en résine avec l’accessoire en supplément.
  • Son tarif

Les inconvénients :

  • Après quelques utilisations, les matrices ne tiennent plus correctement dans les emplacements de la pince et c’est très pénible de ramasser sans arrêt les matrices tombées et glissées sous le bureau 😥
  • Nécessite de serrer fortement pour obtenir de bons résultats. Si comme moi, vous n’avez pas beaucoup de force dans vos mains, ça craint !
  • Ne permet pas la pose de grands œillets de 15 mm.
  • Je n’étais pas satisfaite de la pose des rivets que je ne trouvais pas impeccable. Peut-être suis-je un peu trop exigeante aussi…

3/ La pince presse manuelle de chez Déco Cuir :

Tout comme la pince Vario, elle permet la pose des rivets, des œillets et boutons pression métallique. On sent tout de suite dès sa prise en main la différence de robustesse ! Disponible ici : Pince presse + jeu de pose rivet T4DC | Deco Cuir

Les avantages :

  • Un seul outil pour beaucoup de fonctions.
  • Qualité et robustesse : Matériel professionnel fabriqué en Italie.
  • Pose parfaite de tous les accessoires, résultat au top !

Les inconvénients :

  • Pas de possibilité de poser des pressions en résine.
  • La pose des pressions de 12 mm nécessite un fort serrage et donc de la force dans les mains.
  • Ne permet pas la pose de grands œillets de 15 mm.

A vous donc de voir selon votre budget et vos besoins, quel outil de pose vous conviendra le mieux !


Mes petits plus ♥

Pour terminer, voici les petits outils non indispensables mais dont je ne me passe plus à l’atelier !

  • La plaque élévatrice : Un outil qui vous facilitera grandement la vie dans la gestion des épaisseurs pendant la couture. Il vous permettra de mettre à niveau votre pied de biche avec votre tissu afin que ce dernier soit parfaitement entrainé. Il est généralement fourni avec la machine à coudre.
  • L’aide à la confection des angles : Cet outil vous sera d’une aide précieuse pour former les angles, bords et arrondis de vos projets sans endommager le tissu. L’essayer c’est l’adopter : Aide à la confection d’angles courbes et arêtes à façon Prym Love (coudreetbroder.com)

Voilà, nous avons fait le tour !

Je vous rappelle que cet article vous présente le matériel que je pense indispensable pour coudre des sacs et accessoires. Les références indiquées ne sont pas forcément les meilleures pour tout le monde. Ce sont juste celles des outils avec lesquels j’aime travailler !

Quoiqu’il en soit, j’espère que vous aurez eu plaisir à découvrir le matériel avec lequel je couds quotidiennement et que cela vous aidera…

Et vous, quels sont vos coups de coeur matériel de couture pour coudre des sacs ?

N’hésitez pas à apporter vos commentaires, ajouter de petites choses que j’aurais oubliées…

A très vite 😘

13 Commentaires

  • Répondre
    Capucine
    21/01/2022 at 8 h 52 min

    Superbe article. Je vais l’imprimer et le glisser dans mon cahier de couture. Juste une question : où trouver des rivets de bonne qualité et des boutons pression metal fantaisie?

    • Répondre
      JANE EMILIE BLOG
      21/01/2022 at 8 h 57 min

      Bonjour, vous trouverez votre bonheur sur le site decocuir !

      • Répondre
        Capucine
        21/01/2022 at 10 h 15 min

        Merci pour cette réponse rapide.

    • Répondre
      Lucie
      09/02/2022 at 18 h 15 min

      Quel chouette article ! Il résume tout ce que je souhaitais savoir concernant la confection de sacs (surtout en cuir, matière vers laquelle j aimerais me tourner pour me faire mes sacs 😊). J ai acheté le hors serie Marie Claire, et j ai déjà 3 de vos sacs que je rêve de me coudre. Merci encore pour vos précieux conseils !

  • Répondre
    Bouvet
    19/01/2022 at 14 h 53 min

    Beau travail ! Merci pour cet article😊

  • Répondre
    Brigitte
    18/01/2022 at 21 h 34 min

    Juste ce qu’il me faut merci

  • Répondre
    Val56
    17/01/2022 at 23 h 32 min

    Top top top !!!
    Merci pour toutes les infos 🙂

  • Répondre
    mp
    17/01/2022 at 23 h 01 min

    Merci beaucoup pour votre patience, c’est très instructif,

  • Répondre
    josyecouture05
    17/01/2022 at 16 h 52 min

    bonjour. Merci pour la réalisation de cet article, j’ai appris plein de choses.

    • Répondre
      douille75
      19/01/2022 at 15 h 40 min

      Génial bravo…
      Un article super intéressant.
      J adore…
      J ai une petite question…avez vous des conseils pour ou acheter les cones gutermann ???

      • Répondre
        JANE EMILIE BLOG
        19/01/2022 at 16 h 56 min

        Bonjour,

        Je n’achète pas mon fil en cônes… désolée 😅

  • Répondre
    Christel
    17/01/2022 at 14 h 29 min

    Merci d’avoir pris le temps de rédiger cet article, net et précis 🤗

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :