2

J’ai testé le Piñatex !

Le Piñatex… Ahhhh, depuis le temps que cette matière m’intriguait et me titillait, j’ai enfin eu l’occasion de la tester et ce grâce à la Mercerie O’Seam

Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas encore, O’Seam est une entreprise familiale Liégeoise créée par des passionnés pour des passionnés 🙂

Ils choisissent chacun de leurs produits avec un très grand soin. Ils testent d ailleurs chaque produit avant de vous les proposer pour garantir un produit de qualité.
Leurs produits s’inscrivent dans une démarche éco-responsable puisqu’ils travaillent majoritairement avec des tissus et flex Oeko-Tex (exempt de tous produits chimiques). Ainsi, le Piñatex s’inscrit tout naturellement dans cette dynamique !

Enfin, ils sont pour le moment à ma connaissance, la seule mercerie en France à proposer le tissu Piñatex !

 

Comment est né le Piñatex ?

Le voyage de Piñatex a commencé alors que Carmen, une experte en maroquinerie, consultait sur l’industrie de l’exportation du cuir aux Philippines dans les années 1990. Choquée par l’impact environnemental de la production de cuir de masse et du tannage chimique, elle s’est rendu compte que cela ne pouvait pas continuer, mais savait que les alternatives au PVC n’étaient pas la solution. Elle a été poussée à rechercher une alternative durable.

Inspirée par l’abondance des ressources naturelles, y compris l’utilisation de fibres végétales dans le tissage traditionnel comme les délicats vêtements Barong Tagalog, Carmen a cherché à créer un nouveau textile non tissé qui pourrait être produit commercialement, à avoir un impact social et économique positif et à maintenir une faible empreinte environnementale tout au long de son cycle de vie. @Ananas Anam

 

Qu’est ce que le Piñatex ?

Le Piñatex est un textile naturel innovant fabriqué à partir de fibres de feuilles d’ananas usées. Les feuilles sont le sous-produit de l’agriculture existante, et leur utilisation crée un flux de revenus supplémentaire pour les communautés agricoles.

Le Piñatex est donc un matériau naturel, biodégradable, durable et sans cruauté pour les animaux. C’est un produit éco-responsable et social !

Il est aujourd’hui une alternative au cuir animal mais également à ses substituts synthétiques (similis PVC). 

Le Piñatex a déjà séduit de nombreuses marques de prêt-à-porter, d’ameublement et de maroquinerie parmi lesquelles, Camper et Hugo Boss !

 

Et son processus de fabrication ?

Matière première :

Piñatex est fait de fibres à partir des feuilles de déchets de la plante d’ananas. Ces feuilles sont un sous-produit de la récolte existante d’ananas, de sorte que la matière première ne nécessite pas de ressources environnementales supplémentaires à produire.

Récolte et transformation :

Après la récolte d’ananas, les feuilles de plantes appropriées qui sont laissées derrière sont récoltées en paquets et de longues fibres sont extraites à l’aide de machines semi-automatiques. Les fibres sont lavées puis séchées naturellement par le soleil, ou pendant la saison des pluies dans les fours de séchage. Les fibres sèches passent par un processus de purification pour éliminer toutes les impuretés qui se traduit par un matériau de forme pelucheuse. Cette fibre de feuilles d’ananas en forme de peluche (PALF) est mélangée à un acide polylactique à base de maïs (PLA) et subit un processus mécanique pour créer Piñafelt, un maille non tissée qui constitue la base de toutes les collections Piñatex.

Finition :

Les rouleaux de Piñafelt sont ensuite expédiés par bateau des Philippines vers l’Espagne ou l’Italie pour une finition spécialisée. Pour réaliser les collections Original, Pluma et Mineral, le Piñafelt est coloré en utilisant des Pigments certifiés GOTS et un revêtement supérieur en résine est appliqué pour donner la résistance à l’eau, à la durabilité. La chaleur presse une feuille pour créer la collection Metallic. Piñatex est adapté pour une utilisation à travers la mode et les accessoires et a été utilisé par plus de 1000 marques dans le monde y compris Hugo Boss, H&M et le Hilton Hotel Bankside.

@Ananas Anam

 

Son impact environnemental, on en parle ?

Le cuir animal est utilisé depuis des milliers d’années et l’industrie exige toujours plus et moins cher. Sa production est devenue non durable sur le plan environnemental.

Le tannage chimique est un processus compliqué, impliquant environ 20 stades et 250 produits chimiques (y compris les toxines et les métaux lourds tels que le chrome hexavelent, l’aldéhyde, le cyanure, le zinc et le plomb) qui sont extrêmement dommageables pour les personnes et l’environnement.

Les alternatives synthétiques telles que le PVC (chlorure de polyvinyle) ne sont pas la solution, car elles sont écologiquement toxiques à la fois pour produire et éliminer.

Piñatex aborde ces questions comme un textile d’origine durable et fabriqué à partir d’un déchet naturel. Il créé une faible utilisation de l’eau et de faibles déchets de production, ne contenant pas de produits chimiques nocifs ou de produits animaux

@Ananas Anam

SAC PINATEX

 

MON AVIS SUR LE PINATEX

Lorsque je choisi mes matériaux pour mes créations, un grand nombre de facteurs entrent en compte. La qualité, la robustesse, la traçabilité, l’aspect, la capacité du tissu à être coupé, cousu, brodé, et bien évidemment de plus en plus la dimension éthique !

Je vais donc vous parler du Piñatex pour toutes ces prérogatives…

 

1/ La Dimension Ethique

A l’ère de la surproduction, il est compliqué de trouver des matériaux qui ne nuisent ni aux hommes, ni aux animaux, ni à l’environnement ! Le Piñatex remplit lui toutes ces préoccupations :

  • Ne provient pas de peaux d’animaux ni de quelconques tests faits sur eux,
  • Ne nécessite pas davantage de terrain, d’eau, d’engrais ou de pesticides, ce qui limite l’impact environnemental lié à sa production.
  • N’utilise pas de produits chimiques toxiques pour l’homme et la nature.
  • Génère du travail et une nouvelle source de revenus pour les agriculteurs locaux.

Avec le Piñatex, vous créez et cousez éco-responsable et social et ça c’est juste top !

 

2/ L’aspect du Piñatex, sa texture

Tout d’abord, il faut savoir que le catalogue Piñatex s’est très largement étoffé depuis sa création. Vous avez désormais le choix entre 5 collections différentes. 5 collections pour 5 qualités, aspects et grammages différents selon vos besoins !

ORIGINAL Collection :

il s’agit de la 1ère collection créée. Elle rend hommage à la Terre. A ce jour, la marque propose 11 coloris d’épaisseur environ 1,6 mm.

PLUMA ORIGINAL Collection :

il s’agit ici d’une version plus fine de leur collection Originale. A ce jour, la marque propose 10 coloris d’épaisseur environ 1,2 mm.

MINERAL Collection :

cette collection est un développement révolutionnaire vers un matériau plus responsable en utilisant des pigments minéraux pour créer un lustre distingué et un éclat subtil à la matière. A ce jour, la marque propose seulement 3 coloris d’épaisseur environ 1,6 mm.

METALLIC Collection :

cette collection répond au désir de l’industrie de la mode pour les finitions brillantes. La marque propose actuellement 3 couleurs (or, argent et noir) dans 2 aspects différents (lisse ou froissé). Tous ont une épaisseur moyenne de 1,6 mm.

PERFORMANCE Collection :

Piñatex Performance est une réponse à la demande du marché pour un matériau plus performant et pour ceux qui préfèrent une finition lisse et plate. La collection optimise la durabilité en termes de résistance à l’abrasion et à la répulsion de l’eau. Ce matériau est idéal pour une utilisation dans les industries de la mode et de l’automobile. A ce jour, la marque propose 3 coloris d’épaisseur environ 2,5 mm.

Pour ma part, c’est la collection ORIGINALE dans sa couleur noire que j’ai eu l’occasion de tester. 

La matière est certes épaisse (1,6 mm) mais très souple et légère. Son grain nervuré lui confère un aspect des plus esthétique. J’aime également beaucoup l’aspect brut de cette collection.

Beaucoup disent que le Piñatex imite le cuir à la perfection. Sur ce point, je ne suis pas d’accord. Je trouve qu’ils n’ont ni le même aspect visuel, ni la même texture au touché. Selon moi, on ne peut pas comparer le cuir animal et le Piñatex sur les critères du visuel et du touché.

Difficile donc dire si l’un est mieux que l’autre ! Cela dépendra tout bonnement du « rendu » que vous souhaitez pour vos créations…

 

3/ La Qualité du Piñatex, sa robustesse

Selon la marque, ce matériau est solide, résistant à l’eau et à l’abrasion, polyvalent, respirant, léger et flexible !

Je n’ai pas suffisamment de recul pour vous dire si oui ou non le Piñatex est qualitatif dans le temps.

En revanche, je sais qu’il a passé avec succès les tests internationaux ISO concernant la rupture des coutures, la résistance aux déchirements, la force extensible, la stabilité de la couleur, et la résistance aux éraflures. Voilà une valeur sûre gage de qualité !

 

4/ Coudre le Piñatex, facile ? 

Lorsque j’ai reçu mon morceau de Piñatex, j’avais justement un projet très intéressant à coudre : le fameux patron du sac Scott pour l’Association SCOTT AND CO , AIDE AUX ENFANTS MALADES.

Pour coudre ce sac, j’ai utilisé ma MAC PFAFF Ambition 620, ni industrielle ni spéciale maroquinerie mais une très bonne machine domestique.

Première constatation, le Piñatex est une matière épaisse mais tellement souple que l’aiguille de la machine à coudre pique dedans comme dans du beurre ! Un véritable bonheur ! 

Ensuite, le tissu ne se déforme pas sous le pied de biche et reste parfaitement stable pendant la couture.

De plus, sa texture étant plutôt « brut », la matière ne patine pas sous le pied de biche comme le simili. Non ! Le tissu est parfaitement entrainé sous le pied de biche !

Enfin, j’ai voulu tester cette matière avec un joli design broderie de chez Urban Threads. Ma brodeuse a réalisé le motif sur le Piñatex les doigts dans le nez ! Donc oui, cette matière se laisse coudre et broder très facilement !

 

 

En conclusion, vous recommanderais-je cette nouvelle matière innovante, éthiquement responsable, qualitative et facile à coudre et à broder ???

La réponse est évidente : OUIIII ! 

Son aspect et sa texture étant très différents du cuir animal, peut-être ne serez-vous pas conquis par cette matière… 

Quoiqu’il en soit, je vous recommande en tout cas de la tester et de vous faire votre propre opinion ! Et surtout de m’en faire part à votre tour 😆 

Pour commander votre pièce de Piñatex, rendez-vous chez O’Seam

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaire(s)

  • Répondre
    Odile Balain
    décembre 12, 2020 at 13 h 41 min

    Bonjour , je decouvre egalement ce produit , trés tentant….
    Merci pour cet article

  • Répondre
    Elisabeth
    décembre 12, 2020 at 13 h 22 min

    Bonjour. Merci pour cet article très intéressant. Je ne connaissais pas du tout. Au début de l’article, je me disais que vue l’épaisseur ce ne serait pas pour ma machine (une Janome S3 qui déteste les épaisseurs), mais après ce que vous en dites, je ne sais pas si je ne vais pas me laisser tenter. Bon week end.

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :